Le Parc du Petit Prince Le Parc du Petit Prince Le Parc du Petit Prince Le Parc du Petit Prince Le Parc du Petit Prince
La naissance du Petit Prince

genese_1C’est lors d’un exil douloureux que Saint-Exupéry a conçu son Petit Prince. D’un petit personnage griffonné au coin d’une nappe à un succès de l’édition, découvrez la genèse du Petit Prince.

Après l’armistice du 22 juin 1940, Antoine de Saint-Exupéry rejoint les Etats-Unis. Sa position ni pétainiste, ni gaulliste, l’isole de l’opinion dominante des expatriés français.

Malgré le succès de Pilote de guerre auprès des lecteurs américains, Saint-Exupéry est un homme blessé. Il souffre des séquelles de ses accidents, il est immobilisé sur un lit d’hôpital à Los Angeles.

Saint Exupéry avec son éditeur américainL’actrice Annabella lui rend souvent visite à l’hôpital. Pour le distraire, elle lui lit le conte d’Andersen, la Petite Sirène. Ces lectures auraient donné envie à Saint-Exupéry, d’écrire un conte. D’ailleurs pendant qu’il le rédige il lui lit maints passages. René Clair, le célèbre cinéaste, pense que son ami pourrait occuper le temps qu’il passe à l’hôpital en faisant de la peinture. Il lui offre une boîte d’aquarelles. Cela tombe bien : Saint-Exupéry peut s’amuser en esquissant des illustrations pour son conte.

Autre version des faits : Eugene Reynal, l’éditeur américain de Saint-Exupéry, remarque un jour le petit bonhomme que celui-ci avait dessiné sur un coin de table. Il propose à son ami d’en faire le héros d’un conte qui serait vendu pour les Fêtes.

genese_2Saint-Exupéry se met au travail dans un manoir de Long Island : Bevin House. A la nuit tombée, il écrit l’odyssée de son Petit Prince. Il réveille Consuelo, sa femme, pour lui demander du café et des œufs au plat. Il téléphone à des amis en pleine nuit pour leur lire son dernier chapitre. Saint-Exupéry se fait également illustrateur, c’est lui qui peint les aquarelles du Petit Prince. Le fils du philosophe De Konnick lui aurait servi de modèle pour certaines attitudes, le boxer de Sylvia Reinhardt pour un tigre, et le caniche d’un ami pour dessiner le fameux mouton. Parfois, épuisé, Saint-Exupéry s’endort sur son bureau, le visage dans ses feuillets.
Edition originale américaine du Petit Prince, 1943Edition originale américaine du Petit Prince, 1943[/caption]Le Petit Prince ne sera pas terminé à temps pour les Fêtes de Noël. Saint-Exupéry remet le manuscrit du Petit Prince à son éditeur à la fin de l’année 1942. Eugene Reynal fait traduire le texte et le publie simultanément en français et en anglais. Le 6 avril 1943, le Petit Prince sort en librairie, au moment même où Antoine de Saint-Exupéry s’embarque pour e pour rejoindre en Afrique du nord les Forces françaises libres. La première édition française du Petit Prince sera publiée par les Editions Gallimard en 1946.après la Libération et la mort de l’auteur.

Le Petit Prince semble avoir été, pour l’écrivain, un véritable dépassement de soi, qui semble l’avoir éloigné de ses tourments du moment. On dit aussi que le Petit Prince est un succès, car il est la somme des pensées, des souvenirs, d’un homme sans cesse en mouvement, souvent en décalage (en avance ?) avec son temps. Le Petit Prince est un souvenir d’enfance et lorsque nous le relisons, le livre interpelle notre humanité, il devient une sollicitation.