Le Parc du Petit Prince Le Parc du Petit Prince Le Parc du Petit Prince Le Parc du Petit Prince Le Parc du Petit Prince
Toute l'actualité du petit prince

Sur les planches


La première adaptation théâtrale du Petit Prince remonte à 1963, dans une mise en scène de Raymond Jérôme au théâtre des Mathurins, à Paris. Depuis, les adaptations théâtrales du Petit Prince, en France et à l’étranger, se comptent par centaines, entre les spectacles scolaires, ceux d’amateurs et ceux des troupes professionnelles.

Certaines tiennent l’affiche pendant des années, d’autres, parmi les productions françaises, ont traversé les frontières, jusqu’au Japon, aux Amériques, dans le monde arabe et en Afrique. Pour les 60 ans de l’édition française, Virgil Tanase a réalisé au Théâtre Michel de Paris une nouvelle adaptation qui se joue encore en France et à l’étranger.

[flash url= »http://www.lepetitprince.com/wp-content/uploads/2008/extrait_theatre_michel.flv » w= »400″ h= »300″]

Spectacle musical (tel celui réalisé en 2001 à Paris par Richard Cocciante ou ceux réalisés en Corée, à Hong Kong et aux Etats-unis), opéra (The Little Prince de Rachel Portman, Der Kleine Prinz de Nikolaus Schapfl) ou ballet (Le Petit Prince, chorégraphie de Katarina Stojkov-Slijepcevic sur une musique de Aleksandra Ðokic), Le Petit Prince séduit tous les publics sur les cinq continents.

Le spectacle de Richard Cocciante

[flash url= »http://www.lepetitprince.com/wp-content/uploads/2008/pp_cocciante.flv » w= »400″ h= »300″]

L’opéra de Rachel Portman

[youtube id= »E7gBWf6966c »]

Plus récemment la France a pu se délecter de nouvelles adaptations. Sonia Petrovna a mis en scène un spectacle mélangeant musique, chant et ballet.

[youtube id= »fopBRIU7gCA »]

Le metteur en scène Stéphane Pezerat, propose une vision fidèle du texte originel. Pas moins de trois enfants, âgés de 7 à 10 ans, se partagent le rôle du Petit Prince !

[youtube id= »X5ivmbg3cVQ »]

Virgil Tanase

Né en 1945 à Galatzi, en Roumanie. Diplômé de la Faculté des Lettres de Bucarest, de l’Institut de théâtre et de cinéma de Bucarest puis de l’Ecole des Hautes Etudes de Paris, il soutient une thèse de troisième cycle sur la sémiologie de la mise en scène, sous la direction de Roland Barthes.

Entre 1977 et 1993, il est journaliste chez Actuel, Médias, l’Economie, Vendredi, chroniqueur radio à Free Europe et chargé de mission au département « Dramatiques » de France Culture. Depuis 2001, Aujourd’hui Virgil Tanase est directeur du Centre Culturel Roumain de Paris.

Officier des Arts et des Lettres, lauréat du prix de littérature de l’Académie roumaine, il a publié une dizaine de romans. Parmi eux : Portrait d’homme à la faux dans un paysage marin (Flammarion, 1976), Le bal de la goélette du pirate aveugle (Gallimard, 1987), Zoïa (Allfa 2001). C’est surtout dans l’écriture et la mise en scène théâtrale que l’on retrouve souvent l’auteur, avec des textes comme Le Paradis à l’amiable ou A Noël après la Révolution. Il a adapté pour le théâtre, des textes de Balzac, Louise Labé, Tchekhov ou encore Flaubert.

Il a travaillé comme metteur en scène, en Roumanie, notamment au Théâtre National de Bucarest et en France (Théâtre Renaud-Barrault, Théâtre de l’Odéon). En 2001, Virgil Tanase reçoit la lourde responsabilité d’adapter Le Petit Prince au théâtre. Après une réécriture (l’aviateur porte en lui une déception sentimentale), une réorganisation des rencontres du Petit Prince, le spectacle s’est joué au Théâtre Michel, puis a été porté au Théâtre des Champs-Elysées.

Richard Cocciante

Richard Cocciante est né le 20 février 1946 à Saigon, d’un père italien et d’une mère française. Il apprend le piano et est passionné autant par la musique classique que par le blues et les Beatles. Dans les années 70, il réalise plusieurs albums qui le révèlent au grand public. Margherita conquiert le public français en 1978. Depuis, ses compositions se chantent en italien, en français, en anglais et en espagnol.

Richard Cocciante travaille avec Luc Plamondon à l’adaptation des Misérables de Victor Hugo. Notre-Dame-de-Paris remporte un immense succès en France et à l’étranger. En 2002, Richard Cocciante et Elisabeth Anaïs proposent au Casino de Paris Le Petit Prince, un spectacle musical avec Daniel Lavoie dans le rôle de l’aviateur et, dans celui du Petit Prince, Jeff, un jeune artiste de 13 ans.

Rachel Portman

Native du Surrey (Angleterre), Rachel Portman compose dès l’âge de 13 ans. Etudiante, elle élabore la musique de scène des productions théâtrales et cinématographiques de ses camarades. Après la fin de ses études, elle continue sur sa lancée et collabore avec des réalisateurs de cinéma et de télévision dont Mike Leigh et Jim Henson.

En 1999, Rachel Portman remporte le Prix annuel du Jeune Compositeur et commence à travailler aux Etats-Unis. Elle signe la bande originale de quelques films à succès tels que Quatre New-yorkaises (1992) de BeeBan Kidron, Aux Bons Soins du Docteur Kellog (1994) d’Alan Parker, La Légende de Bagger Vance (2000) de Robert Redford ou encore Le Sourire de Mona Lisa (2003) de Mike Newell.

En 2003, The Little Prince est le premier opéra de Rachel Portman, spécialiste des « mélodies narratives ».

Nikolaus Schapfl

Nikolaus Schapfl naît en 1963 à Munich. A 14 ans, il compose sa première partition et, quelques années plus tard, il donne, en amateur, des concerts de piano. Il fait des études d’ingénieur à Munich. Parallèlement, il étudie la composition et poursuit cet apprentissage au Conservatoire de Nuremberg, puis à celui de Salzburg, dont il obtient en 1996 le prix Mozarteum, et à l’Université de Musique et d’Arts figuratifs de Vienne. Il mène une carrière de pianiste et de compositeur. Sa musique connaît une reconnaissance internationale.

A 6 ans, Nikolaus Schapfl reçoit Le Petit Prince, offert par son oncle. Sans comprendre la complexité du livre, il est déjà séduit par la rose. Il retrouve le texte dix ans après, quand il apprend le français. L’idée d’en faire un opéra lui vient en 1990. Il commence à ébaucher les premièrs airs, persuadé que les personnages de Saint-Exupéry ont l’épaisseur dramatique nécessaire pour un spectacle musical. La première audition de l’opéra Le Petit Prince a lieu à Salzbourg en 1998, suivie d’une série de concerts à Agay, au Prinzregententheater de Munich et au Château de Bluenbach à Salzbourg. L’opéra de Nikolaus Schapfl est monté au Théâtre d’Etat de Karlshrue le 25 mars 2006, devant 2 500 spectateurs, dans une mise en scène de Peer Boysen, à l’occasion des 60 ans depuis la publication en France du Petit Prince.